Le netlinking est une pratique qui s’intègre aux techniques SEO incontournables. Il se base sur le maniement des backlinks et permet d’optimiser la visibilité d’un site. Dans cette optique, l’on se sert de liens menant vers votre site ou celui d’un tiers dont l’activité a un rapport avec la vôtre.

Liens internes, externes et entrants

Comme vous le voyez, les liens utilisés dans le cadre de cette technique se déclinent en trois catégories. Les liens internes visent à attirer les visiteurs sur les autres pages de votre propre site. Ils donnent un coup de pouce à son trafic et assurent une navigation plus fluide. Les liens externes mènent vers d’autres sites qui ne sont pas en concurrence avec votre entreprise.

En dernier lieu, les liens entrants, également connus sous le nom de backlink, sont ceux qui optimisent le plus votre e-réputation. Ils sont souvent liés à une notion de qualité plus élevée. Les sites bénéficiant de cette stratégie sont mieux cotés vis-à-vis de Google.

Les règles à connaître

La qualité du lien utilisée influe sur votre professionnalisme. Pour cela, les professionnels se basent sur quelques critères, dont l’autorité du domaine et la pertinence de la relation entre les sites. La place du lien dans le contenu est particulièrement sujette à l’exigence de Google. Il est essentiel que l’ancre choisie introduise bien le lien. L’ancrage doit donc se faire à l’endroit le plus intéressant aux yeux des visiteurs. Il faut bien le mettre en évidence entre des contenus de qualité et en adéquation avec le thème relatif au lien lui-même.

Généralement, cette pratique requiert un partenariat à long terme qui avantage aussi bien le site cible que l’hébergeur. Les acteurs du web ne peuvent plus se contenter d’acheter des liens. Cette action est considérée comme étant un Black Hat par les moteurs de recherche.